16 décembre 2008

Étonnant père Régimbald !

Quand j'étais à l'école primaire, quelque part au courant des années 80, un personnage singulier, le père Régimbald, s'était mis à dénoncer dans différents médias un "complot mondial" fomenté par des adeptes de Satan, les Illuminati, qui, prétendait-il, voulaient dominer le monde et préparer la venue de l'Antichrist [sic].

Assez impressionné par le fait de vivre à tâtons dans le monde occulte que dépeignait Régimbald, un monde de meurtres, de folie et d'apocalypse imminente, j'avais assisté à une conférence (donnée à la Maison de la Culture, qui s'appelait, à l'époque, le centre culturel) du religieux en question. Pendant 120 minutes, il avait projeté des pochettes d'albums sur écran géant, analysant les sous-entendus diaboliques de groupes assez inoffensifs qui, dans sa vision, prenaient des allures infernales. Que penserait-il aujourd'hui, s'il avait vécu assez longtemps pour connaître les groupes de metal norvégiens, autrement plus extrêmes et explicites que ce qu'il dénonçait (généralement à tort) comme un propagande masquée à la solde du diable !

Régimbald n'était pas le seul à combattre. Il existait aussi un petit livre assez pittoresque (Alain Lamothe, La musique rock : divertissement ou medium, Éditions Recherches, 1983) selon lequel le diable était partout. On dénonçait notamment le groupe québécois DANGER à cause des paroles suivantes, jugées inadmissibles : "Prends ta chance du côté de la démence"...(L'ami psyquébélique a d'ailleurs mis en ligne une chanson assez percutante de ce groupe ici. C'est grâce à lui que j'ai découvert qu'un collectionneur étonnant avait mis en ligne l'une des entrevues que Régimbald avait accordées à la télévision à l'époque (en 1983). On découvrira avec stupeur ce document d'archives très spécial...)Le père Régimbald à l'oeuvre

Et un blogue qui l'attaque.

Source de la photo de Danger : le bloque psyquébélique.

10 commentaires:

guy a dit...

Quoique je ne crois en rien aux complots universels, faut avouer que c'est vrai qu'il y a de la manipulation de masses.

Marjolaine a dit...

Quand on y pense, plusieurs religieux auraient pu faire de grands artistes, tellement ils avaient l'imagination fertile. J'ai aussi eu une enseignante religieuse dans les années 80 qui, chaque semaine, nous prédisait que la terre s'ouvrirait un jour sous nos pieds, que nous serions alors avalés par les flammes de l'enfer, que ce serait là le châtiment bien pensé de dieu, etc... Bref, la démence, on n'avait pas besoin d'écouter des disques à l'envers pour en être témoins! Cette religieuse n'a réussi qu'à me dégoûter du versant humain au dogmatisme, alors que le bon vieux Ozzy m'a fait planer des étés entiers.

Et quelle bonne chanson que celle de Danger... M'a t'cracher dans face! ahah. Won't you?

Flash Gordon a dit...

J'ai assisté dans les années 80 à ce type de conférences et en reste profondément marqué. Le rock serait donc l'outil du malin! Merci, de redonner la parole à l'ahurissant père Régimbald... Tout pour le rock!

bbjane a dit...

Absolument hilarant ! Merci pour ce grand moment de poilade !... J'ai goûté tout particulièrement l'allusion à des "suggestions cachées" (diantre ! manquerait plus qu'elles s'affichent !...), et l'évocation d'un certain Docteur Chalou -- qui m'a l'air tout aussi "chelou" que ce délicieux Père Régimbald. Franchement, Frédérick, je croirais presque que ce personnage sort de l'un de tes romans !...

Frédérick a dit...

Merci à tous de ces sympathiques commentaires.

Et, en effet, comme Flash Gordon nous le dit, ce genre de conférences, ça ne s'oublie pas ! Je m'en rappelle encore trop bien !

claude b. a dit...

Il faut dire que les fanatiques religieux ont une dent contre la musique rock depuis que celle-ci existe.

Si, dans les années 1950, Elvis était «un maniaque sexuel aux cheveux gras, aux chansons sales et sans avenir», un artiste plus démonstratif comme Little Richard était presque le diable en personne.

Frédérick a dit...

Et que dire de Jerry Lee Lewis ou de "bizarres" comme Charlie Feathers !!

Comme le chantaient les LOUVIN BROTHERS sur l'album du même titre (assorti de l'une des pochettes d'album les plus extravagantes des années 50), "SATAN IS REAL".

josephineleblanc a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
josephineleblanc a dit...

je suis athée et ne crois ni en Dieu ni en Satan.
Mais vous devez savoir que dans nombre de groupes franc-maçons est pratiqué des rites sataniques, que leur membres y croient ou non.

Et si vous croyez que le Bilderberg c'est de la couille, regardez cette vidéo.

http://openvideo.dailymotion.com/video/x3km44_bilderberg-sur-rtl-tvi_politics

Michel D. a dit...

Le pere Régimbald parle au travers de son chapeau!!!

Jimi Hendrix mort à la maison d'Alester Crowley, voyons donc!!!

La maison sur la pochette de l'album de Black Sabbath serait celle d'Aleister Crowley encore ce n'est pas elle!!!!