12 mai 2008

Comme un goût d'aurore sur une idée fixe

C'est décidé : le titre de mon prochain roman (à paraître cet automne) sera Comme un goût d'aurore sur une idée fixe. À suivre, donc...

Hormis cela, je souhaite écrire prochainement un petit quelque chose sur ce blogue à propos du Dictionnaire Gothic édité par Scali (superbe éditeur contre-culturel, j'aime !) et au sujet de la série de vingt CD (rien de moins) consacrée aux Introuvables du rock québécois des années 60, conçue par la maison de disques québécoise MÉRITE.
Remarque cinéphilique, pour conclure ce message : décidément, les étés cinématographiques mainstream sont d'un ennui affligeant. Constatation (re)faite (année après année) en lisant un article consacré aux sorties de l'été, en salles : toujours un ou deux films de super-héros insipide, deux ou trois comédies romantiques, un machin de pseudo-action qui tourne autour de deux flics qui veulent démanteler un réseau de dealers... Cinéma-junk. Intrigues interchangeables, réchauffées et prévisibles, pas de vision d'auteur, pas d'esthétique, rien. Comme disait Godard : "Il y a les films, et il y a le cinéma". Il reste des images. Pour ceux qui aiment feuilleter des magazines de mode...

Heureusement que Fant-Asia et quelques autres occasions du genre permettent de découvrir des oeuvres avec une réelle force de frappe. Sinon, il y a quand même les DVD, dieu merci...
("Takouba", une toile de Clovis Trouille)

10 commentaires:

Simon Laperrière a dit...

Merci pour la plogue ;)

Pour les films de super-héros, j'avoue avoir été surpris par IRON MAN et DARK KNIGHT semble prometteur. Mais bon, on peut questionner la nécessité réelle de ces titres.

Au fait, Fant-Asia ne s'écrit plus de la sorte depuis belle lurette !

Frédérick a dit...

Tu sais, il ne s'agit même pas d'une "plogue", mais bien de l'expression simple et sincère de ce que je pense. Alors, je t'encourage, et l'équipe de Fant-Asia, à poursuivre votre très bon travail.

Le nom a changé ? Vous avez supprimé le trait d'union ?

J'avoue ne pas avoir vu IRON MAN. Faut dire que ce que j'en sais ne m'attire pas beaucoup. Sans doute que ce n'est pas trop mon genre ! Parmi les sorties récentes, j'ai une curiosité pour le film sur Dylan, joué par plusieurs comédiens.

Simon Laperrière a dit...

Oh je sais, mais vu la charge de travail présentement, ça fait plaisir à entendre.

Le festival s'appelle officiellement Fantasia depuis plusieurs années je crois.

Je te conseille grandement le film de Todd Haynes. Une oeuvre très audacieuse, je ne mâche pas mes mots, et fascinante si tu t'intéresses au personnage de Dylan. Il faut voir Cate Blanchett ! Le DVD sort aujourd'hui et j'ai bien l'intention de me le procurer.

Mario a dit...

Y a Hellboy 2 de Guillermo del Toro qui m'intéresse cet été et tout le futur catalogue de Fantasia. Oui le nom a changé lorsqu'on a voulu élargir la définition, parce que Fant-Asia était pour Fantastique et Asiatique, tandis que Fantasia évoque plus de genres. Pas que ça me dérangeait, personnellement...

Mario a dit...

Rapport au dernier billet, j'ai parlé samedi à Serena Gentilhomme qui me disait que Jean Rollin est très malade par les temps qui courent... et il a même pas mangé de poutine au Québec...

Frédérick a dit...

Merci, Mario, pour les réponses.

Décidément, le genre "super-héros" ne m'attire pas. On dirait que c'est trop ado à mon goût. À la rigueur, je peux aimer le côté psychotronique de la série "BATMAN" des années 60 (parce que ça me fait rire) ou celle de la série SPIDER-MAN animée (de façon très rudimentaire) de 1967, à cause notamment de la bande son psychédélique... mais les autres, je n'accroche pas...

Effectivement, l'appellation FANT-ASIA était quand même plutôt connotée.

Quant à Jean Rollin... Il a des problèmes de santé depuis si longtemps... Et en voyant LA NUIT DES HORLOGES... En l'entendant répéter que ce serait son dernier film... Après qu'il ait écrit un texte, LE DERNIER LIVRE, qui raconte sa propre mort... sans vouloir être pessimiste...

Je trouve tout cela très triste.

guy a dit...

Vraiment pas mal du tout ce Clovis Trouille!! Je connaissais pas. Y'a quelque chose de ludique et d'inspiré à la fois.

Frédérick a dit...

J'aime beaucoup ce qu'il fait. Un fantasme serait d'avoir l'une de ses toiles comme page couverture.

On peut en savoir plus et visiter une jolie galerie de ses toiles ici :

www.clovistrouille.net

Simon Laperrière a dit...

Ce qui est triste est la malchance qui s'abat continuellement sur Jean Rollin. Pas de moment de répit pour l'artiste, ça en devient déplorable.

Nous devrions lui envoyer une lettre, ça lui ferait probablement plaisir.

ssweetdarkness a dit...

Bravo Fred...le titre de ton dernier bébé est vraiment nice...

Iron Man n'est pas non plus dans ma palette mais il semble que c'est vraiment bien.. c'est ce qu'on m'a dit à quelque reprises...
J'hésite encore pour aller le voir ce film au cinoche, peut-être en fds who knows..

Je ne savait pas que Mr C-Trouille avait une galerie sur le web..merci pour le lien...trouver une façon de peindre en beauté un style macabre et bien à lui...surprenant...

SsweetD