06 octobre 2007

Jardin d'automne / collage

Gainsbourg : dépression au-dessus du jardin (extrait / fragment)

Dépression au-dessus du jardin
Ton expression est au chagrin
Tu as lâché ma main
Comme si de rien
N'était de l'été c'est la fin
Les fleurs ont perdu leurs parfums
Qu'emporte un à un
Le temps assassinShe's a mystery to me
She's a Mystery Girl (chanson de Roy Orbison)Et un fragment de l'un de mes textes à paraître dans le recueil LOCOLEIMOTIVE :

"tu serais ma vamp décolorée ma vamp écornée
au milieu des allées ton fémur à la main
tu serais mon spectre ma châtelaine de la Mi-nuit
ma vamp démodée qu’on brade pour 25 cents

à la fin
je prendrais ton crâne pour lui chuchoter des mots d’amour à l’oreille""Triste comme un cimetière par un matin d'automne"

12 commentaires:

Nomis a dit...

La reprise de She's A Mystery to Me faite par U2 durant la tournée Atchung Baby est magnifique.

Il m'a pris quelques temps avant de pouvoir enfin l'entendre. Elle est disponible sur le DVD live à Sidney... et probablement sur youtube à bien y penser.

Frédérick a dit...

À mon avis, c'est vraiment une très belle chanson. Elle a quelque chose de spirituel, presque métaphysique.

Les paroles ont un cachet étrange, les références aux ténèbres, à la nuit et au mystère sont abondantes...

("Darkness falls" "twilight land"
"Night falls", "Daylight falls", etc.) En fait, on dirait une méditation sur un thème que j'ai abordé récemment, celui de la femme fatale ("A love so sharp it cuts
like a switchblade"..."Haunted by her side, It's the darkness in her eyes...")

La chanson montre bien à quel point on peut être fasciné par quelqu'un, par cet énigme que représente souvent l'autre. Quand, au-delà de cette énigme, il y a le désir d'être présent, la volonté de dispenser une certaine chaleur... c'est parfois le début d'un long incendie...

Nomis a dit...

Probablement pour ça qu'elle introduisait One...

En cherchant sur Youtube, j'ai trouvé une performance récente, mais tout aussi belle :

http://youtube.com/watch?v=IiVgHR-s33A

Nomis a dit...

et dans un tout autre registre...

http://youtube.com/watch?v=dod_woaP4o4

Frédérick a dit...

Merci du premier lien.

Le deuxième est... euh... douteux ?

Buko-san a dit...

Hein ?!?!

On a dit douteux ?!?!

Woohoo !!!

Frédérick a dit...

J'copie les bonnes affaires, moi.

C'est pour compenser les copies VHS des années 90.

Buko-san a dit...

Quand vas-tu écouter à nouveau THE RED MONKS ?! Je me demande comment ça se fait qu'il ne se retrouve pas dans ta liste de films imaginatifs... hehe.

Frédérick a dit...

RED MONKS...

J'avais complètement oublié cette abomination.

Il me reste bon nombre de VHS indéfendables ici. Les verrai-je toutes ? Bonne question !

losfeld a dit...

Que de belles choses par ici, ravi d'avoir découvert ce blog, merci.

Frédérick a dit...

Cher Losfeld (à l'image de l'éditeur du même nom sans doute, celui qui "sortait de l'ordinaire en claquant la porte"),

Merci beaucoup de votre commentaire chaleureux. C'est grâce à des gens comme vous que je trouve l'énergie de continuer à produire ce blogue.

Je suis allé rapidement allé faire un tour sur le vôtre. Émotion en découvrant la section consacrée à George Maxwell. Je dois m'absenter cet après-midi, il m'est donc impossible, pour l'heure, de vous lire plus attentivement, mais je le ferai.

losfeld a dit...

Quel plaisir de voir que quelqu'un se souvient encore de ce vieux filou de Losfeld! C'est en effet mon éditeur préféré auquel j'ai consacré un mémoire. je compte bien faire quelques posts sur lui et ses publications que je collectionne depuis des années... divines Arcanes et chers Terrains Vagues...
Quant à Maxwell je suis aussi content que cela vous ait plu... je suis aussi un grand amateur de bizzareries policières et coquines. Aussi il y aura du Claude Ferny, du André Héléna et consorts du Condor, de la Flamme d'Or(...) dans mon carrefour étrange.
Au plaisir de vous recroiser dans les commentaires!