07 octobre 2007

Cry me a river...

J'ai beaucoup pensé à cette chanson de Julie London, hier.J'ai connu Julie London par le film THE GIRL CAN'T HELP IT ; elle y chante CRY ME A RIVER. Dans THE GIRL CAN'T HELP IT, préfiguration des stars instantanées qui prolifèrent de nos jours, Jayne Mansfield incarne une "chanteuse" dépourvue de talent que son riche amoureux tient absolument à imposer au grand public avec l'aide d'un manager doué mais alcoolique.

Jayne Mansfield : On entend CRY ME A RIVER au milieu du film, alors que le manager en question, complètement ivre, rentre dans son grand appartement vide... S'ensuit une séquence de rêve éveillé où ses fantômes personnels le hantent littéralement.

Jayne et son manager : Beaucoup d'albums de Julie London possèdent une mélancolie feutrée, distillant un effet à la fois cotonneux et bizarrement nostalgique, comme une ville nocturne enveloppée par une nappe de brouillard dense et chaude.Afin de partager cette chanson avec vous, j'ai fait quelques recherches, au terme desquelles j'ai trouvé ce montage réalisé à partir d'extraits du film de Polanski BITTER MOON. Si j'avais eu à me charger du montage, j'aurais choisi des scènes encore plus "crèvecoeur", mais le résultat est néanmoins satisfaisant et il offre l'avantage de faire entendre la chanson tout en permettant d'en lire les paroles. Vous pouvez maintenant laisser la tour mélancolique de Julie London se dresser chez vous pour déverser ses charmes noirs et rouges par les meurtrières qui en percent les flancs.

4 commentaires:

Anonyme a dit...

Cher Frédérick, je te remercie de me faire entendre de nouveau cette chanson que l'on enroule comme une écharpe autour du cou chaque fois que l'automne frappe à la porte du coeur. J'aime beaucoup ton blogue, j'y redécouvre plein de souvenirs que je croyais presque évanouis.
CB

Frédérick a dit...

Merci, cher CB, de ce commentaire.

Julie London s'impose : mon automne métaphorique est bien là...

Merci du gentil commentaire sur le blogue. Qu'il fasse revivre des souvenirs suffit à justifier son existence.

Au plaisir !

Buko-san a dit...

Ça m'apprendra à lire en retard: la vidéo n'est plus disponible. Eh ben.....

Frédérick a dit...

Ah ? Curieusement, elle fonctionne encore de mon côté...