09 septembre 2006

Pour commencer, une bibliographie partielle qui peut être utile aux lecteurs qui veulent en savoir plus sur mes publications.

PUBLICATIONS

Romans

Au rendez-vous des courtisans glacés (version revue, corrigée et non censurée), Les Six Brumes, 2015.

Quand s'éteindra la dernière chandelle, Rivière Blanche, 2015, 204 p.

Le mausolée des matins blêmes, Andara, 2013, 96 p.
La maison au fond de l'impasse, Vents d'Ouest, 2011, 158 p.La nuit soupire quand elle s'arrête, La Veuve noire éditrice, 2008, 311 p.Comme un goût d'aurore sur une idée fixe, Vents d'Ouest, 2008, 283 pJe hurle à la lune comme un chien sauvage, Coups de tête, 2008, 88 p.Au carrefour des trois éclipses, Les éditions JCL, 2006, 271 p.L’Île des cigognes fanées, La Veuve noire éditrice, collection « Le Treize noir », 2004, 400 p. Au rendez-vous des courtisans glacés, La Veuve noire éditrice, collection « Le Treize noir », 2004, 344 p.Dernier train pour Noireterre, La Veuve noire éditrice, collection « Le Treize noir », 2003, 225 p.Promenade nocturne sur un chemin renversé, Éditions Hurtubise HMH, collection « Atout/Fantastique », 2002, 193 p.Le carrousel pourpre, Éditions Hurtubise HMH, collection « Atout/Fantastique », 2001, 147 p.Le voyage insolite, Éditions Pierre Tisseyre, collection « Chacal », 1998, 163 p.L’ombre du sorcier, Éditions Pierre Tisseyre, collection « Chacal », 1997, 173 p.
Recueil de nouvelles
À l'intention des ombres, Vents d'Ouest, 2008, 207 p.


Poésie
Sombre d'ailleurs, Triptyque, 2009, 55 p.Tu peux me déchirer, Éditions d’art Le Sabord, collection « recto verso », 2004, 52 p.
Nouvelles qui ne se trouvent pas dans le recueil À l'intention des ombres

« Jésabelle et les ruines fossilisées », XYZ. La revue de la nouvelle, no 122.


« Comme toi, j'ouvrirai des portes intangibles », Solaris, automne 2014, no 192.

« L'insula des louves ardentes », Collectif Dimension Antiquité (Rivière Blanche), 2014.

« Le jour du souvenir », Brins d'éternité, no 38, printemps/été 2014, p. 50-54.

« Thandor. Les origines », XYZ. La revue de la nouvelle, no 116, p. 33.

« Le Dédale oublié », Le Sabord, no 96, octobre 2013, p. 16.

« Le Marché vespéral », Brins d'éternité, automne 2013, no 36, p. 7-18 (texte réédité dans l'anthologie Dix ans d'éternité, Les Six Brumes, 2014).

« Pour que s'anime le ciel factice », Collectif Dimension Préhistoire (Rivière Blanche), 2013.

« La planète des horreurs », XYZ. La revue de la nouvelle, été 2013, no 114, p. 7-15.

 « Le chemin délesté », Solaris, printemps 2013, no 186, p. 43-53.

« Quand revivra la théâtre inerte », Virages, automne 2012, no 61,
p. 26-30.

« Les jardins suspendus », Le Sabord, octobre 2011, no 90, p. 22-26.

« Tu n’es pas seule », XYZ. La revue de la nouvelle, automne 2011,
no 107, p. 38-43.

« Décompression en rouge profond », Alibis, automne 2011, no 40,
p. 37-43.

« L’heure approche où j’aurai tes yeux », Solaris, hiver 2011, no 177,
p. 7-21.

« Le Salon des oubliés », Le Sabord, octobre 2010, no 87, p. 6-7.

« La maison qui n’existait pas », imagine..., décembre 1996, no 78,
p. 83-86.

« La Reine de l'Automne », Micronos (France), juillet 1995, no 19,
p. 5-7.

« Les enfants de la nuit », Micronos, avril 1995, no 18, p. 5-8.

« Jacinthe visite le jardin des supplices », Micronos, octobre 1994,
no 16, p. 5-6.

« En ces abîmes où la mort meurt », Micronos, juillet 1994, no 15,
p. 7-11.

« Voyage au bout de la passion », Micronos, avril 1994, no 14, p. 10-12.

« Le retour de Monsieur Delamort », dans Yves Meynard, Claude J. Pelletier, dir., Orbite d’approche, volume 1, Montréal, Les publications Ianus, 1992, p. 23-29.

Prose poétique

« Opaque dans l’œil du matin : lettre en rouge à la femme fatale », Le Sabord, avril 2003, no 65, p. 62-65.

Articles

« Jess Franco et Harry Alan Towers, dans Médusa, no 26, 2015.

« Faut-il assagir les poètes macabres ?», dans Bleu Nuit, histoire d'une cinéphilie nocturne, Éditions Somme Toute, 2014.


Articles divers dans Gore. Dissection d'une collection. Artus Films, 2014. 


« Roman-feuilleton », p. 594-597 dans Pierre Hébert et alii, dir., Dictionnaire de la censure au Québec, Saint-Laurent, Éditions Fides, 2006, 715 p.
« Le fantastique québécois vu par l’un de ses praticiens », Québec français, automne 2005, no 139, p. 53-56.
« Les deux orphelines d’Adolphe d’Ennery : de la pièce au roman, la multiplication des figures et des passions », dans Manon Brunet, dir., Érudition et passion dans les écritures intimes, Québec, Éditions Nota bene, 1999, p. 129-140.
" Éléments pour une analyse psychanalytique de la fantasticité », imagine..., juin/septembre 1997, no 80/81, p. 162-175.
“ Intertextualité et fantastique : L’influence de « William Wilson » dans Le Premier mouvement de Jacques Marchand ”, Solaris, hiver 1997, no 120, p. 27-28.

« Présentation », imagine..., décembre 1996, no 78, p. 7-8.
« Invitation au voyage », imagine..., décembre 1996, no 78, p. 114-115.
« Qui est Jean Rollin ? », imagine..., décembre 1996, no 78, p. 121-122.

« 13 questions à Jean Rollin », imagine..., décembre 1996, no 78, p. 134-142.
« Jean Rollin : vidéographie québécoise » (article écrit en collaboration avec Pascal Françaix), imagine..., décembre 1996, no 78, p. 147-153.

« Considérations sur le thème du double », imagine..., septembre 1995, no 73, p. 27-40.

« Lettre à la rédaction », Solaris, printemps 1995, no 113, p. 4.

« Deuxième Festival international du cinéma fantastique de Montréal : entrevues avec Dario Argento et Danielle Proulx », imagine..., mars 1994, no 67, p. 201-206.

Comptes rendus critiques de livres et de films

Edmond DE NEVERS, « Lettres de Berlin et d’autres villes d’Europe », Tangence, été 2003, no 72, p. 151-153.
Joël SÉRIA, « Mais ne nous délivrez pas du mal », E.T.C. (Texas), août 1998, no 16, p. 17-18.
Yvan LAMONDE et Gilles GALLICHAN (dir.), “ L’histoire de la culture et de l’imprimé. Hommages à Claude Galarneau ”, Recherches sociographiques, septembre-décembre 1997, vol. 38, no 2, p. 550-553.

FILMO-DISCOGRAPHIE

« Verso L’Ignoto » (en collaboration avec Pierre Héroux), pièce musicale utilisée sur le DVD officiel du film The Beyond, Anchor Bay (États-Unis), 2000.

DISCOGRAPHIE

Pianiste sur le morceau « Les coiffeurs de cerveaux » (album La sinistre histoire du Théâtre Tintamarre, vol. 2 par le groupe Jardin Mécanique).

Album Red Games of the Headless Dolls, Fangoria Musick, 2014 (en collaboration avec Pierre Héroux).

« Verso L’Ignoto » (en collaboration avec Pierre Héroux), sur la compilation For Lucio Fulci : a Symphony of Fear, Jacksonville (Floride), Graveside Entertainment, 1999. Référence : GSCD004-2.
« Door to Silence » (en collaboration avec P. Héroux et Daniel Boutin), sur For Lucio Fulci : a Symphony of Fear, Jacksonville, Graveside Entertainment, 1999. Référence : GSCD004-2.

4 commentaires:

Daniel a dit...

Allo mon ex-professeur depuis une journée ( :( ), j'ai lu Au carrefour des 3 éclipses durant la session, il est vraiment très bien! Lequel me conseillerais-tu comme deuxième lecture?

Frédérick a dit...

Salut, Daniel !

Ben oui... La session est finie... déjà... C'est quand même triste !

Merci de tes commentaires enthousiastes et bien appréciés.

AU CARREFOUR DES 3 ÉCLIPSES était une bonne introduction, c'est peut-être l'un de mes livres les plus classiques dans sa facture et dans son écriture ; ce fut un intéressant défi à relever.

Dans le genre "réalisme contemporain", il y aurait COMME UN GOÛT D'AURORE SUR UNE IDÉE FIXE, qui raconte, selon différents points de vue, la passion démesurée que nourrit un producteur de disques envers une chanteuse de la relève.

Si tu aimes les nouvelles, À L'INTENTION DES OMBRES regroupe mes meilleurs écrits bref.

Si tu as plus envie d'un thriller nerveux et condensé, JE HURLE À LA LUNE COMME UN CHIEN SAUVAGE pourrait être un choix agréable.

Enfin, en ce qui a trait aux romans fantastiques, il y aurait AU RENDEZ-VOUS DES COURTISANS GLACÉS ou LA NUIT SOUPIRE QUAND ELLE S'ARRÊTE, ce dernier étant toutefois un livre qui se veut déstabilisant à plusieurs points de vue.

Il est difficile, pour un auteur, de recommander l'un de ses livres particuliers ; ils furent tous des aventures différentes !

Au plaisir !

emilie charbonneau a dit...

bonjour, je voudrais savoir comment je pourrais me procurer le livre: dernier train pour noireterre ?
en passant j'adore vos livres ! mon préféré est au rendez-vous des courtisans glacés , j'en ai fait des cauchemars !
merci :-)

Frédérick a dit...

Chère Émilie,

Merci pour ce message qui m'encourage à poursuivre mon travail littéraire !

Le livre que vous mentionnez est épuisé (l'éditeur a cessé ses activités). Bonne nouvelle : j'ai des copies de la plupart de mes livres. L'idéal est de m'écrire en privé pour voir comment nous pouvons nous organiser. Vous pouvez soit m'écrire sur Facebook.

https://www.facebook.com/frederick.durand.33?ref=ts&fref=ts

Ou à mon adresse personnelle :prenez le titre de ce blogue et remplacez .blogspot.com par "@hotmail.com"

- Frédérick